Risque d'inondation à Paris et en France

Risque d’inondation

  • Découvrez le premier outil qui organise l’entraide

    Faire face aux besoins avec efficacité et retrouver tous les partages (objets et services) en un seul endroit.

  • À utiliser tous les jours… et encore plus en cas d’inondation majeure

    La solidarité exceptionnelle se cultive au quotidien

  • Partager objets et services en 2 clics

    Eau, vêtements, coups de pouce pour déblayer ou garder les enfants… lors de circonstances exceptionnelles toutes les solidarités comptent.



  • 5 millionsde personnes impactées
  • 1.5 millionsde Franciliens sans électricité
  • 1.3 millionsde personnes sans eau potable
  • 400000emplois détruits

S’entraider, ça se prépare

Smiile est partenaire de l’opération pilotée par l’ EPTB* Seine Grands Lacs à l’occasion de la journée internationale de prévention des catastrophes naturelle intitulée « Risque inondation : tous concernés, tous préparés ! ».

Nous avons encore tous en tête les grandes crues de juin 2016 qui ont frappé la Région Ile-de-France. Le risque inondation est un risque naturel présent sur l’ensemble de nos territoires, alors mieux vaut s’y préparer et l’anticiper. Nous croyons que pour bien s’entraider le jour J, il vaut mieux s’entraider toute l’année car les bonnes relations se cultivent. En Île-de-France par exemple, l’ensemble des habitants est concerné, de par la dépendance au bon fonctionnement des nombreux réseaux (transports, électricité, déchets, assainissement, eau potable…).

Et, même sans avoir les pieds dans l’eau, chacun peut être touché par une coupure d’électricité, de transport en commun ou d’assainissement et ce pendant plusieurs jours, plusieurs semaines voire plusieurs mois.

 *Établissement Public Territorial de Bassin



  • 1ère nécessité, top priorité

    Vos voisins malmenés par les eaux auront d’abord besoin d’eau, de denrées non périssables, de matériel d’hygiène et de soin pour tous les membres de la famille.

  • Les coups de main qui feront du bien

    Votre temps et vos plus petites attentions n’auront pas de prix : aider au déblayage, amener les enfants du voisin à l’école ou les récupérer le soir, réparer une bricole ou même offrir un temps de répit le temps d’un café bien au chaud…

  • Certains de vos objets seront précieux

    Mutualisez pour éviter de faire grossir le coût des réparations ! Mettez en commun vos outils, mais pas que ! Dites vous que de la lampe torche, au sac de couchage, en passant par le réchaud à gaz, les vêtements, les bottes… Les besoins de vos voisins seront grands.


Les relations et l’entraide se cultivent toute l’année

Pour pouvoir compter sur une exceptionnelle solidarité de son voisinage en cas d’inondation… encore faut-il être en bons termes avec celui-ci. La solidarité se construit pas à pas et se nourrit de nos gestes du quotidien.

Notre conseil n°1 est donc de vous rapprocher de vos voisins et de leur proposer, au fil de l’année, vos coups de pouce. Ainsi, ils seront beaucoup plus enclins à vous dépanner en cas de pépin et surtout, en vous connaissant mieux, vous aurez la possibilité de vous entraider plus rapidement et plus facilement.

Concrètement, le réseau social Smiile vous permet de construire ce type de relation au long terme. Objets, services, trajets, achats, partager : de nos jours tout se mutualise, tout se partage pour le bénéfice de tous. Pensez-y !